Début secteur de contenu

Début navigateur

le fil d’Ariane (breadcrumb trail)

Fin navigateur

Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (hepia): Swisstopia

L’équipe hepia a produit le magazine hebdomadaire «Swisstopia» dont l’édition du 15 septembre 2035 célèbre les vingt ans d’existence. Des articles, des photos, des montages photo, des caricatures, des graphiques et des cartes donnent un aperçu des événements et développement à incidences spatiales depuis 2015. Les étudiants d’hepia présentent également leur manière de procéder.


Les textes s'articulent autour de cinq chapitres : Différence, Echange, Territoire, Eau et Consommation. Les premières lettres des titres constituent l'acronyme DETEC, soit l'abréviation en français du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC).

Selon ses auteurs, la contribution d'hepia s'inscrit dans le genre de la réflexion littéraire. Il s'agit en quelque sorte d'un scénario décrivant l'évolution utopique de la Suisse au cours des vingt prochaines années. L'équipe hepia a choisi en toute connaissance de cause une approche interdisciplinaire pour éviter l'écueil de la perspective d'experts. Afin de présenter leurs idées, les étudiants des filières architecture, architecture du paysage, agronomie, génie de l'ingénieur, gestion de l'environnement et domotique ont recouru à une méthode de science-fiction. Les idées se réfèrent à des faits rationnels tout en contrôlant le mieux possible les paramètres.

Le travail présenté a intégré des aspects de la société, de l'aménagement du territoire, de l'environnement et de l'économie (consommation). Il en résulte une image d'avenir aux multiples facettes dépassant les questions territoriales et d'infrastructure. Dans la contribution d'hepia, le clivage entre ville et campagne est progressivement comblé; il en résulte une société urbaine qui s'engage à vivre ensemble et dans le respect de la nature. Dans le développement durable, l'environnement et la société sont prioritaires par rapport à l'économie, ce qui n'exclut pourtant pas la création de valeur ajoutée. De plus, l'organisation du temps de travail évolue, grâce par exemple à l'introduction de modèles de temps de travail innovants. La contribution a fourni des images relatives aux problématiques à incidence spatiale comme la densification des zones de villas et la réorganisation des services sociaux.

La conseillère fédérale Doris Leuthard avec l'équipe hepia.
La conseillère fédérale Doris Leuthard avec l'équipe hepia.

A l'issue d'un débat animé, le jury a récompensé le projet Swisstopia présenté par la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (hepia), rattachée à la Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale. Selon le jury, le projet de l'hepia propose de manière remarquable des solutions à une nouvelle dimension du développement urbain: le paysage urbanisé. Les auteurs ont fait preuve de courage, dans la mesure où ils ont pris en compte le désir d'une frange de la population de vivre dans un paysage productif. En outre, leur présentation a confirmé au jury que les étudiants s'identifiaient avec leur projet et qu'ils étaient motivés à façonner leur avenir. Enfin, ils ont défendu certaines valeurs dans leur projet. C'est pourquoi le travail d'équipe a convaincu le jury.

Projet

Typ: PDF
Magazine hebdomadaire «Swisstopia»
Edition du 15 septembre 2035
Valable dès le 31.10.2014 | Dimension: 46584 kb | Typ: PDF

Retour à vue d'ensemble Concours d'idées «demain? La Suisse»

Fin secteur de contenu