Le modèle des trois cercles

Aujourd’hui, la notion de développement est souvent illustrée par trois cercles, qui représentent les objectifs qualitatifs que sont l’environnement, l’économie et la société, situés sur les axes du temps et de la dimension nord-sud.

Diagramme: Le modèle des trois cercles

Cette illustration résume les constatations suivantes:

  • Les processus économiques, sociétaux et écologiques sont interdépendants. Les acteurs tant privés que publics ne doivent jamais agir de manière isolée et unilatérale, mais doivent toujours prendre en compte les interférences des trois dimensions de l’environnement, de la société et de l’économie.
  • Le développement durable a une portée plus vaste que la protection de l’environnement. Pour satisfaire nos besoins tant matériels qu’immatériels, nous avons besoin d’une économie prospère et d’une société solidaire.
  • Les effets à long terme des interventions d’aujourd’hui doivent être pris en compte (dimension intergénérationnelle) pour que les générations futures puissent elles aussi satisfaire leurs besoins.
  • Le développement durable exige un changement structurel à long terme de notre système économique et de notre société, afin de réduire notre consommation de ressources et d’environnement à un niveau supportable à long terme tout en préservant une économie performante et d’une société solidaire.
  • Les interdépendances globales doivent être prises en compte (aspect nord-sud). Du point de vue écologique, le style de vie qui prévaut actuellement dans les pays industriels- et également de plus en plus dans les pays émergeants - n’est pas transposable au plan global. Or, à long terme, le développement durable a également pour vocation d’améliorer la qualité de vie de cette grande partie de l’humanité qui vit dans une précarité extrême et indigne.
https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/developpement-durable/politique-et-strategie/definition-du-developpement-durable-en-suisse/le-modele-des-trois-cercles.html