Disparition des surfaces agricoles

Depuis des décennies, la Suisse voit sans discontinuer disparaître de bonnes terres agricoles. Environ un mètre carré de surface agricole disparaît chaque seconde. Sur le Plateau, cette situation est principalement due à la croissance soutenue de l’urbanisation. Dans les régions de montagne, c'est au contraire le recul de l'exploitation qui laisse l'embroussaillement et le reboisement gagner du terrain.  

Verschwundene_Landwirtschaftsflaechen_fr

Selon les catégories appliquées par la Statistique suisse de la superficie (Office fédéral de la Statistique, OFS), on considère comme « surfaces agricoles » les prés et les terres arables, les pâturages, les plantations fruitières, viticoles et horticoles ainsi que les alpages. Environ 27 % de ces surfaces agricoles sont des terres arables.

Selon les résultats de la dernière statistique de la superficie, en 2018 la Suisse comptait 14 571 km² de surfaces agricoles, soit environ 35 % du territoire national. La surface perdue depuis 1985 s’élève à 1097 km² - une réduction de 7,0 % en 33 ans. En particulier, la réduction de la sous-catégorie des « terres arables » semble s’être clairement accélérée au cours du deuxième tiers de la période d’observation pour ralentir toutefois légèrement par la suite. Les terres arables ont disparu au rythme de 0,2 % par an durant les douze premières années (1985 à 1997), puis de 0,5 % par an au cours des douze années suivantes (1997 à 2009) et enfin de 0,4 % par an durant les neuf dernières années (2009 à 2018).

Sur le Plateau, la diminution est due avant tout à l’extension des surfaces d’habitat et d’infrastructure (bâtiments, routes). Environ 90 % de toutes les surfaces nouvellement urbanisées sont situées sur d’anciennes surfaces agricoles. Dans les régions de montagne, c’est un autre phénomène qui grignote les surfaces agricoles : sous l’effet d’une exploitation en perte de vitesse, les broussailles et la forêt s’étalent de plus en plus sur des surfaces naguère encore utilisées par l’agriculture de montagne. L’aménagement du territoire a surtout un rôle décisif à jouer pour la protection des précieuses surfaces agricoles du Plateau.

 
https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/developpement-et-amenagement-du-territoire/bases-et-donnees/faits-et-chiffres/disparition-des-surfaces-agricoles.html