Plan directeur du canton de Zoug: Le Conseil fédéral approuve avec réserve le projet de décharge de Stockeri

Berne, 11.01.2006 - Le plan directeur du canton de Zoug prévoit, sur le site de Stockeri dans la commune de Risch, une décharge contrôlée pour matériaux inertes. Cet emplacement figure dans l'Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d'importance nationale (IFP). Le Conseil fédéral a approuvé cet emplacement, à condition que le canton tienne suffisamment compte du caractère digne de protection de la zone concernée, lors de l'aménagement de la décharge et lors de la remise en culture des sols.

Au mois de mai 2005, le Conseil fédéral avait approuvé le plan directeur de Zoug. À l'époque, il avait décidé de se prononcer sur le choix du site de Stockeri pour l'implantation d'une décharge uniquement après que des études approfondies aient été réalisées sur la compatibilité du projet avec les exigences de la protection du paysage. L'Office fédéral du développement territorial (ARE), compétent en la matière, a ensuite examiné le conflit entre les exigences liées à la protection du paysage et celles liées au choix du site par le canton. Ses conclusions ont été consignées dans un rapport.

Le choix du site par le canton de Zoug se fonde sur une planification globale et sur une évaluation des différentes options. En vertu de ces éléments, le site remplit les exigences d'une décharge pour matériaux gorgés d'eau et craie lacustre, réduit les trajets et évite le goulet d'étranglement prévu jusqu'en 2015 dans le domaine de l'évacuation des déchets. La période de stockage d'une durée de quatre à six ans est relativement courte.

Quant aux particularités paysagères retenues par l'IFP, elles résident avant tout dans la qualité du paysage lacustre. La zone concernée ne se trouve pas à proximité des rives et jouxte le tracé de l'A4. Bien que le projet de décharge ne remplisse pas l'obligation de conserver intact le paysage, une implantation discrète de la décharge, ainsi que des mesures particulières de remise en culture offrent aujourd'hui la possibilité de revaloriser un territoire banalisé, tant du point de vue du paysage que du point de vue écologique.

En assortissant le projet d'une charge destinée à limiter autant que possible la vue sur la décharge depuis le lac de Zoug et de mesures particulières de remise en culture, le Conseil fédéral a désormais approuvé le site de la décharge à Stockeri dans le plan directeur du canton de Zoug.


Auteur

Office fédéral du développement territorial
https://www.are.admin.ch/are/fr/home.html

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/media-et-publications/communiques-de-presse/medienmitteilungen-im-dienst.msg-id-10563.html