Le Conseil fédéral approuve le plan directeur du canton des Grisons

Berne, 19.09.2003 - Le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui (19.09.2003) la nouvelle version du plan directeur de ce canton. Le plan datant de 1982 a été intégralement remanié. Cette approbation est liée à certaines modifications, charges et recommandations.

Ce plan directeur cantonal, qui convainc par sa vision planificatrice globale, constitue un instrument de gestion de l'aménagement du territoire qui répond aux exigences de notre époque. Il est conforme aux Grandes lignes de l'organisation du territoire suisse et s'inscrit dans une politique de développement territorial durable. Il constitue par ailleurs une base adéquate pour assurer la poursuite de la collaboration entre la Confédération et le canton.

Le plan directeur des Grisons vise un développement territorial équilibré, respectueux des diverses exigences formulées notamment par le tourisme à l'égard de ce canton en tant qu'espace de vie et d'espace économique. Toutefois, il est indispensable de continuer à surveiller attentivement la forte pression urbanistique qui s'exerce sur les régions touristiques et qui est particulièrement marquée en Haute-Engadine. Le Conseil fédéral a donc demandé au canton des Grisons d'actualiser ses bases dans le domaine de l'urbanisation.

Le Conseil fédéral a modifié différents points du plan directeur: il est intervenu dans les domaines des territoires à habitat dispersé et des constructions caractéristiques du paysage, ainsi que sur certaines constructions et installations de l'infrastructure de transport. Le canton est ainsi invité à effectuer des études de base complémentaires dans les domaines de l'urbanisation, de l'assainissement de cours d'eau résiduels, de la protection contre les risques et pour la protection des eaux.

Lors de chaque adaptation ou mise à jour du plan directeur, le canton est tenu de mentionner le contenu et les objets de l'adaptation simultanée des plans directeurs régionaux. De même, le contenu des plans directeurs régionaux qui est susceptible de toucher aux intérêts de la Confédération doit être intégré dans le plan directeur cantonal. Le canton est enfin invité à informer la Confédération non seulement de l'état de la planification directrice, mais aussi des résultats du controlling du plan directeur.



Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/media-et-publications/communiques-de-presse/medienmitteilungen-im-dienst.msg-id-1706.html