Villes et cantons contribuent à préserver les ressources

Ittigen, 14.11.2017 - Dix-huit cantons et 27 villes ont participé au relevé de leurs progrès en matière de développement durable. Il ressort du dernier relevé du Cercle Indicateurs que presque toutes ces villes ont augmenté la part des énergies renouvelables dans leur consommation d’électricité.

Le Cercle Indicateurs est un réseau incluant la Confédération, des cantons et des villes, dont l’objectif est de mesurer l’évolution du développement durable dans les villes et les cantons. La préservation des ressources vise notamment à laisser aux générations futures de quoi répondre elles aussi à leurs propres besoins. Les relevés reposent sur une trentaine d’indicateurs des trois dimensions économie, société et environnement. Depuis la première édition, en 2005, les cantons participants effectuent un relevé tous les deux ans et les villes tous les quatre ans. Les offices fédéraux du développement territorial (ARE), de la statistique (OFS) et de l’environnement (OFEV) soutiennent cette démarche afin de promouvoir le développement durable. Cette année, 18 cantons et 27 villes ont participé au relevé du Cercle Indicateurs (voir l’encadré).

La contribution des cantons et des villes est importante

Comme le montre le relevé actuel, les villes et les cantons participants ont apporté une contribution globalement positive à la préservation des ressources naturelles. Ainsi, la consommation d’électricité par habitant a diminué dans les villes participantes depuis le dernier grand relevé d’il y a quatre ans. De même, la part d’énergie renouvelable dans la consommation d’électricité y a augmenté. Trois villes couvrent déjà entièrement leur courant consommé par des sources d’énergie renouvelables et six autres dépassent 90 pour cent. Dans l’ensemble, les villes participantes ont vu leur qualité de l’air s’améliorer, sans atteindre néanmoins un bon niveau. Cette évolution positive est constatée également parmi les cantons participants.

Bien que les déchets urbains soient toujours en augmentation en Suisse, les données des villes et des cantons participants indiquent que leur engagement pour le recyclage porte ses fruits. Ainsi la quantité de déchets non recyclés – ceux qui finissent donc en usine d’incinération – par habitant a diminué dans presque tous les cantons et villes qui participent. Les taux de collecte séparée (papier et carton ; verre ; ferraille, aluminium et fer blanc) ont tendance à plafonner ces dernières années, oscillant entre 30 et 40 pour cent. Mais certains cantons affichent tout de même des taux supérieurs à 40 pour cent.

Dans une petite moitié des villes participantes, les surfaces proches de l’état naturel gagnent du terrain. Un recul n’est constaté que dans quelques villes. Ces surfaces ont augmenté dans la moitié des cantons participants et sont restées stables dans les autres. Les mesures prises par les villes et les cantons en faveur d’une infrastructure écologique vont donc dans le bon sens et contribuent au maintien de la biodiversité en Suisse. 

Sur le plan économique, le taux d’endettement net (indicateur «finances publiques») a reculé depuis 2015 dans près des deux tiers des villes et des cantons participants. Le niveau de qualification (indicateur «savoir-faire»), ressource importante pour la capacité d’innovation et la compétitivité, a augmenté depuis 2013 dans les 18 cantons et dans 26 des 27 villes. En outre, la part des jeunes de 18 ans suivant une formation du degré secondaire II (formation professionnelle initiale, gymnase et école de culture générale) est restée stable ou a progressé depuis 2013 dans 13 des 18 cantons (indicateur «formation»).

Une base de planification stratégique

Les relevés du Cercle Indicateurs permettent aux cantons et aux villes d’analyser leurs progrès et de définir les domaines où ils doivent agir. Les résultats des relevés peuvent aussi servir de base à leur planification stratégique. Ils sont disponibles sous forme de graphiques et de tableaux sur la plateforme stat@las de l’OFS. Cette plateforme permet des comparaisons entre les cantons et les villes, fournit des profils forces-faiblesses et indique l’évolution des cantons et des villes au fil du temps.

Cercle Indicateurs
Le réseau national Cercle Indicateurs a été développé en 2003 par les offices fédéraux du développement territorial (ARE), de la statistique (OFS) et de l’environnement (OFEV), ainsi que par des villes et des cantons. Les deux tiers des données proviennent de la statistique officielle de l’OFS et le troisième tiers est fourni à l’OFS directement par les villes et les cantons. Les cantons effectuent un relevé tous les deux ans, les villes tous les quatre ans. Cette année, les cantons participaient donc au relevé pour la septième fois et les villes pour la quatrième. Le relevé 2017 comprend les données de 18 cantons et de 27 villes. Il s’agissait d’une première participation pour le canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures et pour les villes de Binningen, Bulle, Frauenfeld, Meyrin, Montreux, Orbe, Renens, Soleure et Wallisellen.

Cantons et villes ayant participé:
- AG, AR, BE, BL, FR, GE, LU, NE, SG, SO, SZ, TG, TI, UR, VD, VS, ZG et ZH ;
- Baden, Bâle, Bienne, Binningen, Bülach, Bulle, Berthoud, Frauenfeld, Fribourg, Genève, Illnau-Effretikon, Lancy, Lausanne, Lucerne, Meyrin, Montreux, Nyon, Onex, Orbe, Renens, Soleure, Saint-Gall, Wallisellen, Winterthur, Yverdon-les-Bains, Zurich et Zoug.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral du développement territorial ARE
+41 58 462 40 60
info@are.admin.ch
https://twitter.com/AREschweiz



Auteur

Office fédéral du développement territorial
https://www.are.admin.ch/are/fr/home.html

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/media-et-publications/communiques-de-presse/medienmitteilungen-im-dienst.msg-id-68761.html