Les projets-modèles pour un développement durable, un «laboratoire d'essai» à succès

Ittigen, 11.07.2018 - Même s'ils sont limités, les fonds fédéraux peuvent aider à donner vie à des approches novatrices et efficaces en matière de développement durable. C'est ce que montrent les 31 projets-modèles de dernière génération. Le bulletin d'information «Forum du développement territorial» en présente quelques-uns, de pair avec les enseignements qui en ont été tirés.

En matière d'aménagement du territoire, les exigences sont multiples et parfois contradictoires. Et les solutions varient d'une région à l'autre. Afin de donner corps aux idées porteuses d'avenir, la Confédération soutient donc une nouvelle fois les approches novatrices dans le cadre de la troisième génération des «Projets-modèles pour un développement durable 2014 – 2018». Et la dernière édition du bulletin d'information «Forum du développement territorial» de l'Office fédéral du développement territorial présente les principaux d'entre eux et explique ce qui en fait la qualité. De fait, ces projets permettent aux acteurs communaux de développer in situ des méthodes, des approches et des processus spécifiques tout en allant dans le sens de la Confédération via les enseignements utiles qu'elle en retire pour l'adaptation et de développement à venir de ses politiques. Parallèlement, les projets-modèles, eu égard au succès qu'ils rencontrent, peuvent avoir valeur d'exemple pour des projets similaires dans d'autres régions.

D'autre part, du fait de sa limitation à trois ou quatre ans, le financement initial par la Confédération constitue souvent pour les acteurs locaux et régionaux l'élément qui les pousse à explorer de nouvelles voies afin de surmonter les situations bloquées sur fond d'incitation des communes à faire preuve d'engagement. Il s'agit là du bilan tiré par une équipe d'auteurs qui se sont penchés sur les questions liées au projet-modèle «Réseau coopératif pour le développement à l’intérieur du milieu bâti».

Dans le canton d'Uri, ce projet-modèle a permis de trouver comment, dans l'espace urbanisé existant, créer suffisamment de lieux d'habitation pour les quelque 1500 employés supplémentaires attendus du fait du nouveau complexe touristique Andermatt Swiss Alps AG. Aux dires de Marco Achermann, l'aménagiste du canton d'Uri, il est ainsi apparu possible de transformer des logements de vacances existants en logements permanents attractifs. Un processus dans lequel la Conseillère d'Etat Heidi Z’graggen voit l'occasion d'encourager les communes et les propriétaires fonciers à profiter de l'afflux de touristes pour revitaliser et mettre en valeur les centres de villages. Sans oublier de viser une mixité équilibrée entre nouveaux arrivants et population résidente d'origine.

Pour sa part, Bienne mène des rénovations immobilières qui devraient permettre la création de nouveaux logements et le passage de la part des logements d’utilité publique de 15 à 20% d'ici 2035. Pour ce faire, le parc immobilier existant a été analysé en profondeur, et une recommandation, assortie de principes d'intervention, a été élaborée pour chaque logement individuel.

Dans la vallée de la Birse, enfin, un projet-modèle de deuxième génération (2007 - 2011) a permis à huit communes implantées dans deux cantons différents d'élaborer en commun une planification paysagère supracantonale. Prenant l'occasion d'une visite sur site, Hans-Georg Bächtold, ancien directeur de la Société suisse des ingénieurs et architectes (SIA) et ancien aménagiste cantonal du canton de Bâle-Campagne, explique la genèse du projet-modèle ville des bords de la Birse. Un regard sur cette intervention, désormais clôturée, permet de mettre en exergue les facteurs de succès pour les processus communaux de planification.

En complément au «Forum du développement territorial», un cahier thématique du journal de l'architecture «Hochparterre» sera par ailleurs consacré aux projets-modèles en août.

Le Forum du développement durable no 1-18 «Projets-modèles pour un développement territorial durable – Conclusions des expériences vécues (2014 à 2018)» peut être commandé par écrit auprès de l'OFCL, 3003 Berne, au prix de 10,25 francs, TVA incluse (abonnement annuel: 30,70 francs, TVA incluse). Le bulletin d'information est également disponible au format PDF sous www.are.admin.ch. Citation souhaitée de la source en cas d'impression d'articles individuels. Le cahier thématique 9/2018 «Raumlabore» du journal «Hochparterre» peut être commandé au prix de 15 francs (TVA comprise) sous hochparterre.ch/publikationen/themenhefte.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral du développement territorial ARE
+41 58 462 40 60
info@are.admin.ch
https://twitter.com/AREschweiz



Auteur

Office fédéral du développement territorial
https://www.are.admin.ch/are/fr/home.html

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/media-et-publications/communiques-de-presse/medienmitteilungen-im-dienst.msg-id-71568.html