Les gorges de la Sitter (SG) : aménager conjointement les paysages à proximité

Les zones de détente à proximité des agglomérations densément peuplées, comme les gorges de la Sitter, près de Saint-Gall, gagnent en importance. Les gens ont de plus en plus besoin de moments de délassement dans des espaces attrayants près de chez eux. Ce projet-modèle vise, par une procédure de participation et une sensibilisation spéci-fique, à faire mieux apprécier les paysages à l’état proche de la nature et à encourager le sens de la responsabilité commune à leur égard.

3.3 Tobelwelt Sitter
Dans les agglomérations densément peuplées, les zones de détente de proximité, comme les gorges de la Sitter, près de Saint-Gall, jouent un rôle de plus en plus important.
Source : Regio Appenzell AR - St. Gallen – Bodensee

L’étalement urbain et l’intensification de l’agriculture ont détérioré la qualité du paysage dans l’ensemble de la Suisse. L’urbanisation croissante fait régresser le sens de la valeur des paysages. Mais en même temps, le besoin de délassement à proximité de chez soi a fortement augmenté. Le cours de la Sitter, avec ses gorges, est un site d’intérêt national et joue un rôle important de zone de délassement pour la population de l’agglomération de Saint-Gall. En associant des mesures de sensibilisation et des procédures participa-tives, le projet-modèle vise à attirer l’attention sur les paysages proches de l’état de nature, à les faire mieux apprécier et à faire en sorte qu’ils soient placés sous la responsabilité de la collectivité.

Les « producteurs » et les usagers aménagent et entretiennent le paysage conjointement

Au commencement du projet sont choisis trois éléments du paysage des gorges de la Sit-ter, et les acteurs concernés – c’est-à-dire les « producteurs » du paysage (par ex. les pro-priétaires fonciers) et les usagers – conçoivent des mesures destinées à promouvoir la qualité. Conjointement, ils décident aussi qui assumera la responsabilité de l’aménagement et de l’entretien de ces espaces. Le projet prévoit que les usagers et les producteurs du paysage y accomplissent ensemble des travaux bénévoles. Cette partici-pation active devra favoriser l’identification et la compréhension de la notion de paysage.
Pour sensibiliser de plus larges milieux aux qualités des paysages proches de l’état de nature, trois sentiers-nature seront réalisés, et des excursions organisées sur divers thèmes en rapport avec les éléments paysagers choisis.

Un cercle restreint à l’origine d’un ample mouvement

Ce projet a ceci de novateur qu’il associe une procédure participative (impliquant un nombre restreint de personnes) et la sensibilisation d’un large public. L’engagement d’un cercle restreint de personnes devra ainsi déclencher un ample mouvement sous diverses formes : rencontres publiques, médias électroniques et plateformes numériques (par ex. application sentier-nature). Ce sera un moyen – en plus du rapport final (incluant les fac-teurs de succès de la procédure participative d’aménagement du paysage) – de rassembler de précieuses expériences susceptibles de présenter un intérêt pour d’autres projets.

Dernière modification 07.04.2020

Début de la page

Contact

Pusch Praktischer Umweltschutz

Nadine Siegle

+41 44 267 44 64

 

Imprimer contact

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/raumentwicklung-und-raumplanung/programme-und-projekte/modellvorhaben-nachhaltige-raumentwicklung/modellvorhaben/landschaft-ist-mehr-wert/tobelweltsittersglandschaftenvorderhaustueregemeinsamgestalten.html