Modèle national de transport de marchandises

La modélisation des transports au DETEC (VM-UVEK) consiste à gérer la méthode agrégée pour le trafic marchandises (MAM). La MAM modélise la totalité du trafic de marchandises sur route et sur rail. Il est valable pour le trafic intérieur et pour l'importation et l'exportation. Les données relatives au trafic de transit sont reprises des relevés transalpins et transfrontaliers. La MAM a été développée et utilisée initialement pour établir l’état de base de l’année 2010 et élaborer les Perspectives d’évolution du transport 2040 pour la Suisse. L'état du modèle présenté se réfère à l'année de base 2016.  

En 2013-2014, une étude a été consacrée à l'évaluation du Modèle national du trafic marchandises dans l'objectif de développer des stratégies pour la suite des opérations dans le domaine de la modélisation du trafic marchandises. Outre les stratégies et les recommandations, l'étude fournit une vue générale des besoins de l'ensemble des offices dans le domaine de la modélisation du trafic marchandises, des données et enquêtes disponibles et des méthodes employées pour la modélisation du trafic marchandises. Parmi les points essentiels ressortant de l'étude, il est recommandé de viser une modélisation nationale du trafic marchandises qui tienne compte, sous forme modulaire, des approches agrégées et désagrégées.  

Les résultats de l'étude ont été utilisés pour développer, en 2014-2015, une méthode à agrégation plus forte. Les travaux ont débouché sur la «Méthode agrégée pour le trafic marchandises» (MAM) qui se réfère à l'année de base 2012. La MAM est composée de deux modèles partiels. Le modèle partiel 1 sert à établir les prévisions agrégées du volume du trafic marchandises selon 10 groupes de marchandises, selon les modes de transport route et rail et selon une distinction transport intérieur, importation, exportation et transit. Le modèle partiel 2 permet une attribution régionale de la demande de transport de marchandises au niveau des régions MS. La démarche repose sur les tonnages transportés par région, issus des données recueillies par les enquêtes sur le trafic marchandises routier et ferroviaire. En outre, il est possible, en recourant à des données structurelles de plus grande précision territoriale, d'établir des matrices atteignant le niveau des zones de trafic. La MAM fonctionne comme un modèle de trafic marchandises indépendant et son application se fait dans Excel.  

 

Autre l’étude documente le travail sur l’actualisation de la «méthode agrégée du transport de marchandises (MAM) à l’état 2016». De nouvelles matrices pour le transport routier de marchandises ont été élaborées et sont utilisées dans le développement du nouveau modèle national de trafic voyageurs (MNTP).

Le projet «Possibilités d'intégration de la logistique dans la modélisation du transport de marchandises» a permis de concevoir le développement futur de la modélisation du transport de marchandises par le DETEC (VM-UVEK), en mettant l’accent sur les possibilités et les difficultés d'intégration des processus logistiques. Il formule des propositions en vue d'un approfondissement de la Méthode agrégée pour le trafic marchandises (MAM), de la représentation des processus logistiques et de l'analyse des données empiriques. Sur la base de quoi l'étude trace des perspectives d'intervention à court et moyen termes.

 
 
https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/transports-et-infrastructures/bases-et-donnees/modelisation-des-transports/modelisation-national-de-transport-de-marchandises.html