Projets sélectionnés en 2010

La phase de consolidation du centre de services a commencé début 2010. Quelque 32 demandes portant sur des idées et des modèles de mobilité prometteurs ont été déposées au terme du cinquième délai de remise des dossiers fixé au 31 mars 2010. Les demandes de cette cinquième série ont ainsi fait l'objet d'une évaluation sévère en plusieurs étapes. Les critères de l'appel d'offres ont alors joué un rôle déterminant. Le centre de services a décidé d'accorder son soutien aux projets suivants pour autant que certaines conditions soient respectées:

1. Rating écomobilité des stations suisses de montagne

Classement concernant les prestations en transports publics et mobilité douce et guide pratique pour les visiteurs des stations.

L'ATE a analysé 14 stations de montagne selon les critères d'une mobilité durable. Le nouveau «Guide écomobilité» et le site internet www.guidestations.ch offrent aux consommateurs un précieux outil d'information pour choisir la destination de leurs vacances d'hiver. L'évaluation des stations repose sur 13 critères. En font entre autres partie le temps d'accès à la station, la fréquence des transports publics ou encore les services de transport des bagages. On a également analysé les offres de transport sur place et la politique d'information des stations. Le guide révèle aussi ce qui se fait dans les lieux de vacances pour des transports plus durables. Les stations se voient ainsi proposer des possibilités d'optimisation. Un potentiel d'amélioration est notamment sensible en ce qui concerne le transport des bagages, la promotion active des transports publics et les bus locaux.
Le classement est dominé par deux stations sans voitures: Zermatt occupe la première place devant Saas Fee. St-Moritz arrive en troisième position.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

2. E-Mobility

Gestion combinée de parc automobile incluant des véhicules électriques, sur la base d'énergies renouvelables.

L'électromobilité est l'illustration d'une tendance à la gestion durable des ressources et renforce également l'espoir de voir se créer un nouveau secteur d'activité. C'est la raison pour laquelle Mobility car sharing a décidé d'examiner l'aptitude des véhicules électriques pour le car sharing. Le projet pilote a duré 18 mois et s'est concentré uniquement sur les clients business de Mobility. L'étude a mis l'accent sur les questions concernant les conditions que les véhicules électriques doivent remplir pour convenir aux prestataires de car sharing et la manière dont les véhicules peuvent être intégrés dans la flotte des entreprises. Des questions ont été posées aux utilisateurs des véhicules électriques d'une part et aux entreprises d'autre part.
L'enquête a rencontré un écho moins important et les véhicules électriques ont été moins utilisés qu'escompté. Les thèmes suivants ressortent de l'enquête: les craintes concernant l'autonomie suffisante ainsi que la longue durée de recharge. En outre, les entreprises ont pris conscience de l'impact de l'image des véhicules électriques et le considèrent comme positif. Pour le moment, il est possible de répondre par oui à la question de savoir si les véhicules électriques conviennent pour le car sharing. Des améliorations sont néanmoins nécessaires concernant le système de réservation, l'autonomie, la durée de recharge et le prix. Suite aux expériences faites dans le cadre du projet pilote, Mobility a également étendu son offre de véhicules électriques aux clients privés.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

3. Relaunch AlpenTaxi (relance des taxis alpins)

Amélioration des prestations de transport dans les Alpes par la diffusion et la commercialisation d'une offre couvrant les derniers kilomètres.

La mise en oeuvre du projet de relance des TaxiAlpins s'est avérée un franc succès et a
permis d'améliorer de façon substantielle l'offre de transports publics pour se rendre en
montagne. Grâce à la plateforme publique www.TaxiAlpin.ch et à ses liens dans les
secteurs du tourisme, des sports de montagne et des offres de transport, tous ceux qui
souhaitent combiner mobilité et durabilité dans leur loisirs ont désormais accès aux
prestataires locaux proposant leurs services dans ce domaine. Depuis le début du cette
relance, ce sont plus de 100 nouveaux prestataires de taxis, bus sur appel et remontées
à câble qui sont venus rejoindre la plateforme TaxiAlpin.ch. Cette phase du projet est
donc achevée, et le rapport final est rédigé. La coordination du service - au minimum la
mise à jour des offres - continuera à être assurée par mountain wilderness suisse. Des
efforts supplémentaires seront consentis pour développer encore davantage le projet.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

4. Meglio a piedi sul percorso casa-scuola (A pied à l'école, c'est mieux !)

Conception uniforme menant à des déplacements entre la maison et l'école plus sûrs et conformes au développement durable : élaboration d'un plan de mobilité pour l'école visant à promouvoir la mobilité sûre et durable autour de l'école ; mobilité douce.

Le projet Meglio a piedi, lancé en 2005 et coordonné jusqu'en décembre 2011 par le Gruppo per la Moderazione del traffico della Svizzera Italiana GMT-SI (Groupe pour la modération du trafic de la Suisse Italienne), est un projet du Conseil d'Etat du Canton du Tessin depuis 2010, co-financé de Promotion Santé Suisse depuis 2008. Au cours des années, le projet a connu un développement important en introduisant, à l'automne 2010, le guide Mobilité Scolaire Durable qui a été mis à disposition des communes, des écoles et des assemblées de parents. Ce guide, qui intègre les résultats issus des monitorages des projets pilotes de Cadenazzo, Capriasca, et Caslano, a servi  de socle pour développer un nouvel outil opérationnel finalisé à la gestion des conflits engendrés par la mobilité scolaire, le Plan de Mobilité scolaire (PMS). Ces deux documents pratiques ont été diffusés auprès du grand public lors du congrès « Mobilité scolaire durable » en octobre 2010.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

5. Service de ramassage « White Cat » dans la région pilote d'Argovie

Etude de marché et de faisabilité d'un service de ramassage pour les déplacements (service porte-à-porte, pour un ramassage individuel et très souple), puis démonstration, comme première étape vers un service étendu à toute la Suisse.

Dans le cadre du projet, une étude de marché et de faisabilité d'un service de transport dans le genre des taxis collectifs pour les déplacements a été effectuée comme première étape vers un service géré professionnellement étendu à toute la Suisse. Sur fond de tendances sociales émergentes (mobilité individuelle durable en réseau, changements démographiques, etc.), une équipe a développé un concept technique, mené des études de marché et élaboré des modèles d'entreprise. La demande d'une telle offre de mobilité est prouvée tant en milieu rural qu'en milieu urbain, toutefois, il était impossible de trouver un modèle d'entreprise qui n'ait pas besoin d'un financement de départ important. La société white cat services AG a clôturé le projet sans la démonstration prévue. Il est indispensable de chercher d'autres possibilités pour intégrer cette offre dans des projets privés et publics de mobilité.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

6. Banque de données des problèmes et hotline pour les infrastructures cyclables (« Velofon »)*

Mise en place et exploitation d'une hotline pour les cyclistes en vue d'établir à l'intention des autorités une banque des données systématique répertoriant les problèmes liés aux infrastructures cyclables.

* = Ce projet va vraisemblablement être financé par l'Office fédéral des routes en dehors du centre de services.

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/transports-et-infrastructures/programmes-et-projets/centre-de-services-pour-une-mobilite-innovatrice-detec/projets/projets-selectionnes-en-2010.html