Projets sélectionnés en 2009

Le centre de services fonctionne à l'essai depuis août 2006. Quelque 19 demandes portant sur des idées et des modèles de mobilité prometteurs ont été déposées au terme du quatrième délai de remise des dossiers fixé au 15 mars 2009. Les demandes de cette quatrième série ont ainsi fait l'objet d'une évaluation sévère en plusieurs étapes. Les critères de l'appel d'offres ont alors joué un rôle déterminant. Le centre de services a décidé d'accorder son soutien aux projets suivants pour autant que certaines conditions soient respectées.

1. Gestion de la mobilité innovatrice en entreprise et administration

Projet et réalisation d'une formation aboutissant à un certificat de gestionnaire de la mobilité en entreprise et administration, afin de faciliter le lancement et la mise en oeuvre de projets de mobilité à l'interne.

La formation de 4 jours en «Gestion de la mobilité | Approches et solutions pour entreprises et administrations» avec coaching individuel a abouti avec succès le 29 janvier avec la présentation de 14 projets. Ce cours a contribué à concrétiser et faire avancer des projets existants et en initier et implémenter de nouveaux. Les objectifs énoncés au début de la formation ont été évalués par les participants comme atteints. Ainsi, ce cours a transmis les compétences suivantes : Connaissance du milieu actuel de la mobilité ; Argumentation pour le lancement d'un plan mobilité ; Mise en place d'un réseau dans le marché de la mobilité composé de différents prestataires et produits ; Analyse de sa propre organisation et développement de mesures d'amélioration ; Élaboration d'un plan mobilité adéquat.
Les mesures planifiées ont été présentées lors du dernier module et commentées par une commission d'experts présents. Les délais, comme la répartition géographique au niveau de la Suisse romande ont pu être respectés.
Répartir le cours sur plusieurs mois s'est avéré positif, permettant le transfert des connaissances à la pratique et pour implémenter le plan mobilité au sein de l'organisation. Quant au coaching individuel, il fallait toutefois l'intégrer à la formation pour obtenir différents feedbacks. La suite du processus et la réalisation des mesures des projets sera ré-évaluée après une période d'environ 6 mois.
 

2. e-covoiturage.ch

Développement du service de covoiturage en ligne www.e-covoiturage.ch, via la fourniture d'une version du site Internet en italien et en espagnol ainsi qu'installation d'un système d'alerte automatique email et d'un calculateur d'économies.

Dans le cadre du développement de son site internet, l'association e-covoiturage.ch a entrepris différentes installations visant à rendre son service plus pratique et accessible à davantage de monde. Avec l'installation d'une version italienne et espagnole de la plateforme, l'association gère l'unique site de covoiturage suisse disponible en 5 langues. Grâce au calculateur de coûts et à « l'eco-calculateur », chaque utilisateur peut facilement calculer ses dépenses - ainsi que les frais de partage - et ses économies en matière de CO2. Enfin, un outil d'alerte automatique par e-mail et SMS permet à l'utilisateur d'être averti en tout temps des trajets disponibles sur le site - une solution utile pour les festivaliers notamment. Les installations ci-dessus ont permis à l'association de développer un site devenant peu à peu une référence dans le domaine du covoiturage. La refonte qui est actuellement en cours alliera ces outils aux technologies les plus avancées.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

3. Système de vélos en libre-service à Bienne

Réalisation en ville de Bienne d'un système de vélos en libre-service, doté de 50 stations et de 400 vélos.

En collaboration avec des partenaires régionaux, le Département de l'urbanisme de la Ville de Bienne a développé un système de prêt de vélos flexible et d'un genre nouveau. Celui-ci repose sur des stations de prêt fixes, appelées «velospot», qui communiquent avec les vélos en libre service sans contact direct. «velospot» présente l'avantage d'être meilleur marché que d'autres systèmes de prêt de vélos et de pouvoir s'intégrer assez facilement dans l'espace public. À Bienne, un réseau de 40 stations de prêt, gérées par l'institution sociale «Action Paysage Bienne-Seeland», a vu le jour. On comptait déjà pas moins de 250 prêts de vélos par jour à l'automne 2012. Le système «velospot» est conçu de façon à pouvoir être repris sans problèmes par d'autres villes, et des communes ont déjà prévu de mettre en place ce système chez elles au printemps 2013. Le projet a bénéficié du soutien du Fonds de loterie du Canton de Berne et d'entreprises privées, en plus de celui de l'Office fédéral de l'énergie.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

4. Système de vélos en libre-service à la gare

Réalisation d'un système fonctionnant 24h/24h et 365 jours par année, proposant des vélos en libre-service pour de courtes périodes et en relation avec les transports publics.

Système nextbike : performant et bon marché. Utilisation spontanée par saisie du numéro de carte de crédit idéale pour le client mais qui génère des frais élevés pour le centre d'appels. Standard RFID prévu à partir de mi-2011, accès alors possible par cadenas à combinaison. Le cadenas à combinaison n'est pas adapté sur les sites AA et pas séduisant pour le client, même s'il est pratique en cas d'arrêt intermédiaire. Financièrement très dépendant des réservations d'espaces publicitaires. La vente d'espaces publicitaires n'est pas la compétence clé de Rent a Bike et le recours à un partenaire externe fait beaucoup baisser les recettes.
Expériences concernant le Bikesharing : les systèmes de BikeSharing ont été bien accueillis et s'inscrivent dans l'air du temps. Aucun problème sur les sites en matière de vandalisme. Une bonne sélection des sites est un point crucial. Pour le BikeSharing à la gare, une offre couvrant toute la Suisse est nécessaire ainsi qu'une communication active auprès des clients des transports en commun.
À partir de 2011 : nouvelle collaboration avec PostAuto et les CFF, nouveau système de BikeSharing sélectionné suite à un appel d'offres externe : comprend des E-Bikes en location libre-service, inclut le standard RFID et propose des solutions modulaires et adaptées aux besoins de chacun.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

5. EKOV: Système d'information en temps réel de la clientèle des transports publics

EKOV offre une plateforme informatique (Wemlin Server) qui reçoit les données (heures de départ et d'arrivée, perturbations, etc.) des prestataires de transports publics en Suisse, les traite pour leur donner un format uniforme et met ces informations à disposition du public de manière simple et gratuite par le biais d'interfaces courantes d'applications telles que les applications de téléphonie mobile, les tableaux horaires sur l'Internet, les services d'information par SMS, etc.
Le développement du serveur et de la plateforme, y compris une application destinée à la démonstration (affichage des heures de départ sur l'Internet) a été réalisé dans le délai fixé et sans dépasser les coûts prévus. Netcetera n'a toutefois pas réussi à gagner la confiance de clients concrets pour ce produit. Il a donc été impossible d'atteindre les principaux objectifs du projet.
Les efforts entrepris en faveur des ventes se sont concentrés, outre d'autres contacts, sur les partenaires suivants : Zürcher Verkehrsverbund (ZVV), Chemins de Fer Fédéraux (CFF), Transports publics genevois (TPG) et Trapeze (anciennement Continental) en tant que fabricant de systèmes de contrôle destinés à fournir des données.
Bien que les efforts en faveur des ventes se poursuivent, les exigences du Centre de services du DETEC pour une mobilité innovatrice et durable en échange de son soutien (la plateforme doit être mise en production pour au moins deux à trois clients) ne peuvent pas être satisfaites dans le délai fixé. C'est pourquoi le soutien a été diminué en conséquence et les futures activités évolueront en dehors du soutien du Centre de services du DETEC pour une mobilité innovatrice et durable.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

6. Bagages plus

Evaluation des solutions payantes et efficaces facilitant le transport des bagages entre le lieu de domicile ou celui des vacances et le raccordement aux offres de trafic de loisir et de tourisme.

Les améliorations obtenues dans le projet « Vacances sans voiture » relatif au transport de bagages dans les destinations pilotes d'Ägerital-Sattel, de Lenk, de Scuol et de Braunwald ont fait leurs preuves et se poursuivront dans les années à venir. Malgré le résultat négatif d'une évaluation du partenaire du projet, les « Chemins de fer fédéraux », concernant une solution nationale, il a été possible de tirer de nouveaux enseignements en accord avec l'équipe de projet « Bagages Plus ». Le projet sera ainsi poursuivi en 2011. Les mesures initialement prévues telles que le forum «Bagages Plus», un rapport incluant un manuel et des entreprises-pilotes ont été engagées. Comme toujours, la vision de ce projet consiste en un transport de bagages porte à porte standard et économique du jour A au jour B s'étendant à l'ensemble de la Suisse.

Le projet est achevé. Le rapport final est disponible.

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/verkehr-und-infrastruktur/programme-und-projekte/dienstleistungszentrum-fuer-innovative-mobilitaet-uvek/projekte/ausgewaehlte-projekte-2009.html