B2: Spécialisations fonctionnelles dans le réseau de villes

Parmi les villes suisses considérées individuellement, même les plus grandes sont trop
petites pour se mesurer aux grandes métropoles européennes. En réponse au défi que
représente la mondialisation, la politique d'aménagement du territoire helvétique a choisi de miser sur les réseaux polycentriques de villes de grande, de moyenne et de petite dimension. D'une complémentarité fonctionnelle optimale, elles offrent ensemble les avantages d'une grande ville à l'échelle européenne. 

Cette étude étudie le rôle spécifique de chacune des agglomérations au sein du réseau de villes suisses. Elle aborde en particulier les questions suivantes du point de vue économique:

  • Quelles sont les agglomérations qui se qualifient comme principaux pôles d'emploi? Dans quelles agglomérations la fonction d'habitation est-elle la plus prononcée?
  • Quelles sont les fonctions spécifiques de chacune des agglomérations du réseau de villes suisses (spécialisation des activités économiques)?
  • Quelles sont les modifications survenues entre 1995 et 2005 dans chacune des agglomérations quant à l'orientation de leurs activités économiques?
  • Quelles sont les différences entre agglomérations en matière de structure de qualification de la population active? Comment la structure de qualification de la main d'oeuvre a-t-elle évolué dans les agglomérations suisses entre 1990 et 2000?
  • Quelles sont les relations entre agglomérations en termes de marchés du travail? Quelle est l'évolution des soldes pendulaires dans les agglomérations?

Informations complémentaires

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/villes-et-agglomerations/bases-et-donnees/monitoring-de-l-espace-urbain/b2--specialisations-fonctionnelles-dans-le-reseau-de-villes.html