L’utilisation des surfaces

En Suisse, les surfaces agricoles occupent une part majeure de la superficie, 36 %. Les forêts couvrent également une très grande part (31 %). Un quart du territoire comprend des surfaces dites improductives telles que glaciers, rochers, etc. Les surfaces d'habitat et d'infrastructure représentent environ 7,5 % du pays. Elles ne cessent de s'étendre aux dépens des surfaces agricoles.

Utilisation des surfaces en Suisse
Répartition des surfaces en Suisse selon la Statistique de la superficie 2004/09 Source: OFS
Evolution de l’utilisation du sol en m2 par seconde
Evolution de l’utilisation du sol 1979/85-2004/09 en m2 par seconde; Source: OFS

La Suisse a une superficie de 41 285 km², dont un bon quart sont des surfaces dites improductives (surtout des lacs, cours d'eau, glaciers, rochers et éboulis). Un peu moins d'un tiers du pays est composé de surfaces boisées (forêts, plus ou moins denses).  

La surface réellement utilisable pour l'habitat, les infrastructures et l'agriculture n'est donc que d'environ 43 pour cent de la superficie du pays (presque 18 000 km²). Les surfaces d'habitat et d'infrastructure en occupent plus de 3000 km², soit un bon sixième, et vont en augmentant. L'extension effrénée de l'urbanisation et l'étalement des broussailles et de la forêt (dans les régions de montagne) engloutissent chaque minute en Suisse 70 m² de terres agricoles. 

Un peu moins de 60 % des surfaces d'habitat et d'infrastructure (bâtiments et infrastructures telles que routes et voies ferrées) sont situés à l'intérieur de la zone à bâtir.

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/developpement-et-amenagement-du-territoire/bases-et-donnees/faits-et-chiffres/l_utilisation-des-surfaces.html