Perspectives d’évolution du transport 2050

Le volume des transports va continuer à augmenter. Néanmoins, sous l’effet de tendances sociétales et économiques comme l’accroissement du télétravail, l’extension de l’urbanisation et le vieillissement de la population, le transport augmentera moins vite que la population. C’est ce qui ressort des Perspectives d’évolution du transport 2050 préparées par le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC).

Les résultats en bref

Ce graphique reprend les principaux résultats des perspectives d’évolution du transport 2050. La croissance de la population et celle de l’économie constituent d’importants vecteurs d’augmentation des prestations de transport. Les prévisions retenues tablent sur 21% pour la population et sur 59% pour le PIB. Le transport de voyageurs affiche une progression inférieure à celle de la population (+11%). Le transport de marchandises augmente quant à lui de 31%. La hausse la plus marquée vient du trafic de livraison. Le nombre de trajets domicile-travail diminue, alors que celui des déplacements de loisirs augmente.

Perspectives d’évolution du transport 2050: évolution 2017-2050

Pour la planification des transports et l’aménagement du territoire par la Confédération

Les résultats des perspectives d’évolution du transport 2050 sont utilisés dans les domaines de la planification de la mobilité, de l’aménagement du territoire et de la préservation de l’environnement, par exemple pour concevoir des programmes de développement d’infrastructures routières ou des horaires de transports publics. Ces résultats servent également de base pour les décisions relevant des politiques des transports et d’aménagement du territoire, telles que celles réunies dans « Mobilité et territoire 2050 : partie Programme du plan sectoriel des transports ». De plus, les offices du DETEC utilisent ces résultats pour établir les perspectives énergétiques et pour estimer les émissions sonores et de polluants.

Les perspectives d’évolution du transport 2050 envisagent quatre scénarios relatifs à la mobilité des personnes et au transport de marchandises. Le scénario « Base » montre une évolution du transport conforme aux objectifs de la Confédération, alors que les trois autres examinent des trajectoires alternatives. Les quatre scénarios reposent sur des hypothèses différentes. Ils divergent par exemple quant au moment où des mesures politiques seront prises pour atteindre les objectifs des Accords de Paris sur le climat, au temps que mettront des technologies propres pour s’imposer ou à l’attachement des individus aux notions de propriété et de développement durable.

Le scénario « Statu quo » s’inscrit dans le prolongement des tendances actuelles et repose sur un cadre réglementaire sans changement majeur par rapport à aujourd’hui. Les scénarios « Société individualisée » et « Société durable » partent tous deux du principe que le transport sera fortement marqué par des innovations techniques telles que l’automatisation des véhicules automobiles, mais celles-ci seront mises à profit pour atteindre des objectifs différents : confort personnel pour l’un (« Société individualisée »), et développement durable et préservation des ressources pour l’autre (« Société durable »).

Le scénario « Base » est celui sur lequel se fondent l’OFT et l’OFROU pour planifier l’offre et les infrastructures de transport, ainsi que l’ARE pour examiner les projets d’agglomération. Il remplace le scénario de référence qui figurait dans les perspectives d’évolution du transport 2040 publiées en 2016. Les autres scénarios mettent en évidence le spectre des évolutions possibles et visent à permettre une planification plus robuste.

Les perspectives d’évolution du transport sont actualisées lorsque des paramètres importants se modifient (démographie ou conjoncture économique, par exemple) ou lorsque des sources de données essentielles en matière de mobilité sont mises à jour (microrecensement mobilité et transports, notamment).

Sommaire

Perspectives d’évolution du transport 2050

Le volume des transports va continuer à augmenter. Néanmoins, sous l’effet de tendances sociétales et économiques comme l’accroissement du télétravail, l’extension de l’urbanisation et le vieillissement de la population, le transport augmentera moins vite que la population. C’est ce qui ressort des Perspectives d’évolution du transport 2050 préparées par le DETEC.

Le paysage des transports en 2050: hypothèses

Présentation des hypothèses relatives à l’évolution de la population, de l’économie et de la structure territoriale et aux développements politiques, technologiques et sociétaux sous-tendant les perspectives d’évolution du transport.

Scénarios et méthodologie

Description des quatre scénarios et de leur positionnement par rapport aux différentes hypothèses présentées dans le chapitre précédent.

Évolutions relatives au transport de voyageurs

Résultats concernant l’évolution de la mobilité des personnes selon les divers scénarios et à divers horizons temporels.

Évolutions relatives au transport de marchandises

Résultats concernant l’évolution du transport de marchandises selon les divers scénarios et à divers horizons temporels.

Médias

16.11.2021

Évolution du transport: d’ici 2050, le trafic voyageurs augmentera deux fois moins que la population

Le volume des transports va continuer à augmenter. Néanmoins, sous l’effet de tendances sociétales et économiques comme l’accroissement du télétravail, l’extension de l’urbanisation et le vieillissement de la population, le transport augmentera moins vite que la population. C’est ce qui ressort des Perspectives d’évolution du transport 2050 préparées par le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC).

Données

Perspectives d’évolution du transport 2050 : Formulaire de référence des données (PDF, 1 MB, 16.11.2021)Le document décrit les données disponibles et les versions de modèle des Perspectives d’évolution du transport 2050.