Coûts et bénéfices des transports

Transport et mobilité engendrent de nombreux coûts et bénéfices, dont une partie est directement perceptible par les usagers. Exemples : le coût de l’essence ou du billet de train ou l’avantage d’arriver confortablement au travail en train ou en voiture. En payant pour l’essence ou pour le billet de train, les usagers assument une partie des coûts qu’ils occasionnent. Mais il y a des coûts qui, bien qu’étant occasionnés par la mobilité, ne se répercutent pas sur son prix. Ils sont appelés coûts externes et surviennent sous forme de dommages causés dans les domaines suivants : environnement, accidents, santé. Ils sont assumés par des tiers, par la collectivité voire par les générations futures.

Coûts et bénéfices externes totaux des transports 2015

La détermination des dommages causés par les transports fait appel à des disciplines scientifiques très diverses. Les études médicales montrent par exemple quels effets les gaz d’échappement et le bruit ont sur la santé humaine. Elles permettent de déduire le type et la gravité des pathologies causées par le transport. L’expertise des sciences de l’environnement est nécessaire pour quantifier les effets négatifs des polluants ou des infrastructures de transport sur la faune et la flore. Enfin, les dommages sont convertis en unités monétaires. Pour l’estimation financière des dommages causés à la santé, la donnée connue sous le nom de « valeur d’une vie statistique » (VVS) joue un rôle important. Elle exprime combien une société est disposée à payer pour empêcher un décès.

Effets des transports sur l'environnement et la santé

Les bénéfices externes sont le pendant des coûts externes : un comportement donné en matière de mobilité crée un bénéfice qui dépasse l’utilité personnelle des usagers concernés. Tel est en particulier le cas pour la marche qui, par l’exercice d’une activité physique, génère des effets bénéfiques pour l’ensemble de la société : moins de maladies et par conséquent une plus grande productivité des employé-e-s et moins de coûts dans le domaine de la santé et des assurances sociales.

Dans une économie nationale, l’utilisation des ressources est optimale lorsque les coûts et bénéfices externes sont internalisés, c’est-à-dire lorsqu’ils sont imputés à ceux qui les génèrent ou qu’ils leur profitent.

La mobilité est encore à l’origine d’autres coûts et bénéfices importants pour la société :

  • Hormis les bénéfices externes du domaine de la santé mentionnés plus haut, les bénéfices profitent en général directement aux usagers des transports, et ne sont donc pas considérés comme externes. Une étude complète a été publiée en 2006 sur ce sujet par l’Office fédéral du développement territorial (ARE) et l’Office fédéral des routes (OFROU).
  • Les coûts de la mobilité et leur financement sont présentés de manière détaillée dans la publication de l’Office fédéral de la statistique (OFS) « Coûts et financement des transports » fournit des informations détaillées. Les calculs des coûts et bénéfices externes sont intégrés dans cette publication.

Coûts des embouteillages

À l’échelle d’une économie nationale, les coûts imputables aux embouteillages, que les usagers des transports routiers motorisés se causent mutuellement, ont également leur importance, en particulier les coûts du temps perdu dans les embouteillages, qui chiffrent la perte de temps effectivement subie. Les embouteillages causent également des coûts liés à l’environnement, au climat, à l’énergie et aux accidents. Ces coûts sont déjà inclus dans les calculs des coûts externes mentionnés plus haut. L’ensemble des coûts imputables aux embouteillages sont régulièrement calculés et publiés par l’ARE. Une efficience plus grande de l’exploitation des infrastructures de transport, soit leur meilleure occupation, que diverses mesures réduisant les pics d’affluence du trafic permettraient par exemple d’atteindre, contribuerait à réduire ces coûts très lourds pour l’économie.

Documents

Coûts et bénéfices externes des transports en Suisse (PDF, 2 MB, 01.07.2018)Transports par la route et le rail, par avion et par bateau 2015

Externe Effekte des Verkehrs 2015 (PDF, 2 MB, 27.06.2018)Aktualisierung der Berechnungen von Umwelt-, Unfall- und Gesundheitseffekten des Strassen-, Schienen-, Luft- und Schiffsverkehrs 2010 bis 2015 (condensé et résumé en français)

Effets externes des transports 2010 (PDF, 10 MB, 17.12.2014)Monétarisation des effets sur l’environnement, les accidents et la santé (condensé et résumé en français).

L’étude sur les coûts dus aux embouteillages en Suisse en 2015 sera publiée fin juillet 2018.

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/transports-et-infrastructures/bases-et-donnees/couts-et-benefices-des-transports.html