Monitoring de l’axe du Saint-Gothard

Sur l’axe ferroviaire du Saint Gothard plusieurs nouveaux grands ouvrages sont en train d’être mis en service : le tunnel de base du Saint-Gothard (TBG) a été ouvert à la fin de l’année 2016, à la fin de l’année 2020 entreront en service le tunnel de base du Ceneri (TBC) et le corridor ferroviaire pour le transport de véhicules d’une hauteur aux angles de 4 m (« corridor 4 mètres ») entre Bâle et l’Italie. Ces nouvelles infrastructures influenceront le développement du trafic voyageurs et du trafic marchandises (trafic transalpin) ainsi que le développement territorial, notamment dans les cantons d’Uri et du Tessin.

Abb-2-MGA-Projektphasen_fr

Afin d'analyser ces incidences de façon plus approfondie, l'ARE a lancé le projet MAG, avec plusieurs partenaires (OFT, OFROU, OFEV, cantons d'Uri et du Tessin). Le but de ce projet est d'analyser et d'évaluer les conséquences qu'aura le nouvel axe du Saint-Gothard (TBG et TBC) sur le territoire et sur le trafic, et de fournir des indications sur d'éventuelles mesures d'accompagnement nécessaires pour atteindre les objectifs visés. Dans la première phase A du projet, ont été définies les hypothèses, les indicateurs et le système d’analyses pour le déroulement du monitoring ex post (Phases B et C). Dans la première phase ex ante ont été aussi récoltées et analysées les données pour tirer un premier bilan des tendances en œuvre et des possibles effets anticipés des tunnels de base sur le développement territorial des cantons d’Uri et du Tessin.   

Système d’analyse des effets territoriaux (SAET) pour le projet «Monitoring Gotthard Achse» (MGA)

Le système d’effets interne repose sur la méthode Tripod, qui explique les incidences territoriales par la combinaison de trois types de facteurs interdépendants.

Le MAG a été précédé d'une étude « scénario tendanciel axe du Saint-Gotthard» qui a fourni une première estimation des possibles incidences du nouvel axe du Gothard sur le territoire et sur le trafic dans les cantons d'Uri et du Tessin. Elle comprend une série de thèses qui ont été utilisées pendant la phase A du projet pour affiner le système d’analyse des effets et pour développer le cadre méthodologique du projet (hypothèses et indicateurs).  

Le projet MAG fait donc partie de la série d'études lancées par l'Office fédéral du développement territorial (ARE) sur les «Effets territoriaux des infrastructures de transport» (EIT) qui ont déjà permis d'identifier et d'analyser les effets de différentes infrastructures de transport (RER de Zurich, système de transports de la plaine de Magadino, tunnel ferroviaire de la Vereina, tunnel routier de la Vue-des-Alpes, tunnel de base du Lötschberg, contournement ouest de Zurich / A4) après leur mise en service.

Le projet MAG présente quelques changements par rapport aux études réalisées jusqu'à présent:

  • Le projet comprend des analyses ex ante et ex post qui permettent une évaluation des effets avant, durant et après la mise en service du nouvel axe ferroviaire du Gothard.
  • Il vise à identifier les éventuelles incidences territoriales et à examiner comment elles contribuent, le cas échéant, à ce que soient atteints les objectifs politiques de la Confédération et des cantons en matière de mobilité, d'économie, de protection de l'environnement et de développement territorial.
  • Le projet MAG fournit aux acteurs publics et privés des recommandations devant les aider à développer des éventuelles mesures d'accompagnement permenttant d'atteindre les objectifs visés.

L’Office fédéral du développement territorial (ARE) espère que ce projet, mené en collaboration avec l’Office fédéral des transports, l’Office fédéral des routes, l’Office fédéral de l’environnement et les cantons du Tessin et d’Uri puisse servir de modèle pour systématiser à l’avenir le suivi de l’impact territorial des nouvelles infrastructures de transport dans le cadre d’une planification en continue des espaces fonctionnels conformément au Projet de territoire Suisse.

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/transports-et-infrastructures/programmes-et-projets/monitoring-de-l_axe-du-gothard.html