L’adaptation du plan directeur permet une densification de qualité dans le quartier universitaire de Zurich

Berne, 14.12.2018 - Lors de sa séance du 14 décembre 2018, le Conseil fédéral a approuvé l’adaptation du plan directeur cantonal zurichois relative au quartier universitaire. Le canton souhaite développer au centre-ville le pôle recherche et santé constitué par l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), l’hôpital universitaire et l’université.

L’adaptation du plan directeur cantonal zurichois prévoit une modernisation complète ainsi qu’une densification des constructions du quartier universitaire situé au centre-ville de Zurich. La surface de plancher des trois institutions, actuellement de 870 000 m2, doit pouvoir être augmentée de 320 000 m2 au maximum. À cette fin, les immeubles existants pourront être démolis et remplacés par des bâtiments nettement plus hauts. Pour les trois institutions, il est essentiel de disposer de constructions et d’infrastructures d’exploitation modernes afin qu’elles puissent assumer leurs fonctions dans les domaines de la formation, de la recherche et de la santé dans un contexte de concurrence internationale. Lors de l’élaboration du plan d’aménagement, un nouveau site a également été envisagé dans une zone encore non bâtie, qui aurait toutefois présenté de graves inconvénients notamment du point de vue de l’utilisation des sols.

Le 1er octobre 2016, le Conseil fédéral a inscrit la ville de Zurich dans l’Inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse (ISOS). L’inscription d’un site construit dans l’ISOS signale que ce site mérite particulièrement d’être conservé intégralement. Une expertise réalisée par la Commission fédérale des monuments historiques a conclu que le développement des constructions envisagé pour le quartier universitaire nuit gravement à la préservation de ce site. Cependant, l’utilisation prévue, pour la formation, la recherche et la santé, est d’intérêt national. L’agrandissement de l’EPFZ revêt une importance primordiale pour la Confédération. De plus, la planification répond à l’objectif de développement de l’urbanisation à l’intérieur du milieu bâti tel que l’impose la loi révisée sur l’aménagement du territoire, ce qui est également d’intérêt national. En approuvant ce plan, le Conseil fédéral a estimé que ces intérêts primaient sur la préservation intacte du site construit. Cette décision de principe ne doit plus être remise en question pour les décisions ultérieures de la Confédération concernant des demandes de contributions d’investissements pour l’université et l’hôpital universitaire de Zurich.

La mise en œuvre ultérieure des projets de construction dans les plans d’aménagement cantonaux doit toutefois prendre en compte au mieux les intérêts de la protection des sites construits et préserver le site construit autant que possible. En ce sens, le Conseil fédéral complète dans le cadre de son approbation un mandat figurant déjà dans le plan directeur.


Adresse pour l'envoi de questions

Ueli Wittwer, chef suppléant de la section Planification directrice, Office fédéral du développement territorial ARE, tél. 058 465 06 22



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral du développement territorial
https://www.are.admin.ch/are/fr/home.html

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/media-et-publications/communiques-de-presse/medienmitteilungen-im-dienst.msg-id-73382.html