L'exemplarité de la Confédération

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est ancrée dans la Stratégie fédérale pour le développement durable. Le Conseil fédéral attend des entreprises qu’elles se montrent responsables en élaborant des stratégies commerciales axées sur le développement durable, en développant des produits durables, ou encore en appliquant des normes et des standards relatifs à la responsabilité sociale et environnementale partout où elles sont actives, en Suisse comme à l’étranger. Le Conseil fédéral souhaite renforcer les principes de la RSE et aussi améliorer la fonction d’exemple des pouvoirs publics en la matière. La Confédération entend par conséquent montrer l’exemple en appliquant les principes du développement durable aussi dans ses propres activités.

L'exemplarité de la Confédération

Des experts ont dressé un état des lieux de la responsabilité sociétale de la Confédération en tant qu’employeur, consommateur de ressources, propriétaire d’entreprise et investisseur. Ils ont dans un deuxième temps mené une analyse approfondie du rôle d’acquéreur. Ces examens se fondent sur les principes du Pacte mondial des Nations Unies. Le rapport d’experts montre que la pratique de la Confédération se situe à un niveau élevé en matière de RSE. Il révèle que la Confédération est particulièrement performante dans son rôle d’employeur. Elle est également bien notée en tant que propriétaire d’entreprises et consommateur de ressources. Selon le rapport d’experts, le plus grand potentiel d’optimisation pour la Confédération – notamment par la prise en compte encore plus systématique des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance – réside dans son rôle en tant qu’investisseur. La seconde analyse constate que la Confédération a déployé de remarquables efforts en matière d’acquisition durable au cours des dernières années. La Confédération dispose désormais d’un instrumentaire bien fourni pour orienter ses acquisitions selon les critères RSE. Toutefois, elle a encore du chemin à faire pour être à la hauteur du rôle d’exemple qu’elle veut jouer. Pour qu’elle y parvienne, de nombreuses lacunes restent à combler, tant au niveau stratégique qu’opérationnel.

Les rapports définissent en conséquence des mesures d’optimisation supplémentaires pour mieux ancrer les critères RSE dans les différentes activités de la Confédération. Ils orienteront les travaux dans ce domaine, notamment en matière de sensibilisation, avec la publication d’une brochure sur la RSE prévue pour cet automne. En parallèle, le Conseil fédéral sera également informé des résultats qui seront ensuite intégrés aux travaux visant à renouveler la Stratégie pour le développement durable 2020-2023.

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/developpement-durable/programmes-et-projets/rse.html