Questions et réponses

Que sont les indicateurs centraux du développement durable?

On appelle «indicateurs centraux» les indicateurs que les cantons et les villes participant au Cercle Indicateurs ont sélectionnés pour un système commun et qui reflètent les aspects centraux du développement durable au niveau des cantons et des villes.

Pour la gestion politique, les indicateurs centraux peuvent avoir différentes fonctions:

  • concrétisation des thématiques ou thèmes essentiels du développement durable;
  • sensibilisation au développement durable, communication et amélioration de sa compréhension;
  • perception de ses propres forces et faiblesses;
  • évaluation de l'évolution dans le temps (monitoring);
  • comparaison avec d'autres (benchmarking);
  • formation de l'opinion et adoption de mesures et de projets pour la gestion politique (stratégies et conceptions, programmes et projets).

Des thématiques prioritaires ont été définies pour chaque dimension du développement durable. En général, un indicateur central pour les villes et un autre pour les cantons ont été sélectionnés pour chacune de ces thématiques.

Critères de sélection

Les indicateurs doivent:

  • être représentatifs et pertinents pour la thématique;
  • s'appuyer sur des éléments quantifiables;
  • être facilement compréhensibles et aisément communicables;
  • réunir une adhésion maximale parmi les participants au processus;
  • pouvoir, en principe, être influencés par les actions des autorités communales ou cantonales.

Perfectionnement

Depuis le premier relevé, le besoin de faire évoluer plusieurs indicateurs s'est fait sentir. C'est pour cette raison que plusieurs indicateurs ont été révisés depuis 2005. Les séries temporelles publiées sur le site de l'OFS ont été harmonisées afin que toutes les données publiées correspondent aux définitions actuelles des indicateurs (sauf mention contraire pour de rares exceptions).

Monitoring

Chaque relevé fournit de nouvelles données pour les séries temporelles des indicateurs. Il est ainsi possible de réaliser un véritable monitoring du développement durable et d'observer les évolutions allant en direction ou à l'opposé des objectifs du développement durable dans un canton ou une ville. Le monitoring permet de percevoir les évolutions négatives et d'en tenir compte pour définir des priorités stratégiques.

Benchmarking

Par benchmarking, il faut comprendre la comparaison entre cantons ou entre villes. Cette méthode permet de révéler les forces et les faiblesses de chacun d'eux et de distinguer les bons exemples.

Lors d'un benchmarking, il est fondamental que les données soient interprétées avec soin. Pour ce faire, il faut :

  • évaluer de manière approfondie les raisons de son propre résultat ;
  • examiner aussi la répartition des valeurs relevées pour les autres participants du benchmarking (p. ex. résultats atypiques) ;
  • identifier la marge de manœuvre permettant d'apporter des améliorations.

Fréquence des relevés 

Les cantons procèdent à un relevé tous les deux ans et les villes tous les quatre ans. Le premier relevé pour les cantons et pour les villes a été effectué en 2005. Pour les cantons, le relevé 2019 est donc le huitième, après 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015 et 2017. Les villes ont procédé à ce jour à quatre relevés (2005, 2009, 2013 et 2017).

Organisation

L'ARE est chargé de la direction du projet. Deux autres offices fédéraux accompagnent les travaux :

  • Office fédéral de la statistique (OFS), responsable du Secrétariat du projet
  • Office fédéral de l'environnement (OFEV)

Outre les offices fédéraux cités, l'entité responsable au sens d'organe de décision comprend aussi tous les cantons et les villes participant au Cercle Indicateurs.

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/developpement-durable/evaluation-et-donnees/indicateurs-du-developpement-durable/cercle-indicateurs/faq.html