Développement du paysage

Si nous souhaitons permettre aux générations futures d’avoir elles aussi une qualité de vie élevée, nous devons maintenir et faire évoluer encore la diversité des paysages suisses caractérisée par une culture du bâti qui varie selon les régions et la présence d’une nature de grande qualité. Le paysage est un élément qui doit impérativement avoir place dans toute planification territoriale.

Landschaftsentwicklung NiesenJlona2019
La majesté pyramidale du Niesen n’a cessé d’inspirer les peintres paysagistes. Le paysage est le fruit de notre perception. Cette photographie actuelle renvoie aussi au grand défi climatique.
© Jlona Mendez ARE

Rendre attrayants les paysages proches des territoires urbanisés

Nous avons besoin d’espaces où nous détendre, pratiquer une activité physique, découvrir et vivre des choses nouvelles. En Suisse, même à partir de villes et d’agglomérations densément bâties, il est possible d’accéder rapidement à des espaces de détente de proximité. Il faut donc rendre attrayants les territoires urbanisés et leurs franges incluant des espaces de détente de proximité, en les adaptant aux besoins de la population.

LandschaftsentwicklungBaselSolitudepark
La diversité dans un espace réduit : la tour Rochetower vue du parc Tinguely, à Bâle.
© Reto Camenzind ARE

C’est à cela que l’ARE travaille!

L’étalement intempestif de l’urbanisation a pu être jugulé. Des paysages attrayants apparaissent dans les territoires urbanisés et à l’extérieur. Les paysages créés par l’agriculture productive sont aussi de précieux espaces de délassement de proximité et ils sont entrecoupés de surfaces de compensation consacrées à la promotion de la biodiversité. L’espace alpin et le Jura fournissent de bons exemples de développement durable mené de manière avisée : des paysages naturels et culturels vivants et diversifiés sont préservés et valorisés en dépit de contraintes élevées liées à de nouvelles infrastructures, au virage énergétique, à la mutation structurelle dans l’agriculture, à l’évolution numérique ou encore au changement climatique. En d’autres termes : toutes les régions de la Suisse offriront à nouveau à l’avenir une grande diversité de paysages culturels combinant une culture du bâti bien vivante et une diversité naturelle visible.

Maintenir et faire évoluer la diversité du paysage

Du Plateau aux sommets des Alpes, la Suisse offre une exceptionnelle diversité de paysages proches de l’état naturel et portant l’empreinte de l’activité humaine. Depuis des décennies, ces paysages connaissent des transformations rampantes, mais parfois aussi fulgurantes. Dans une société en pleine croissance, de plus en plus urbaine, ces paysages majoritairement ruraux sont toujours plus sollicités, notamment pour les loisirs. Ces sollicitations vont bien au-delà de la production de denrées alimentaires, de bois ou autres, et sont souvent en concurrence avec les besoins de la population rurale.

Piloter l’aménagement du paysage

Les modifications du paysage sont particulièrement significatives quant il s’agit de construction hors de la zone à bâtir. La législation fédérale en matière d’aménagement du territoire règle les possibilités de construire hors de la zone à bâtir. Les conséquences de ces réglementations se lisent en observant le paysage, mais elles n’apparaissent clairement qu’après un certain laps de temps. En collaboration avec les cantons, l’ARE œuvre à ce que:

  • le paysage fasse l’objet d’une évolution consciente, d’une utilisation avisée et d’une protection ciblée;
  • le territoire soit pensé et aménagé du point de vue du paysage et non comme auparavant en partant du bâti (changement de perspective).

L’ARE veut aussi:

  • œuvrer pour que les intérêts liés au paysage soient relevés, évalués et mis en balance de manière complète et vérifiable;
  • différencier les objectifs et les mesures selon les types de territoire et de paysage;
  • observer le territoire et les modifications du paysage;
  • élaborer des bases relatives aux valeurs économiques, qualitatives et émotionnelles des paysages;
  • s’engager en faveur de paysages attrayants, avec d’autres offices fédéraux, des cantons, des communes et la population.
Landschaftsentwicklung BE_Oeschinensee_2015 07 28_CAR_DSC01006
Les espaces de délassement et les paysages proches de l’état naturel attirent de plus en plus de monde. Ici sur les rives de l’Oeschninensee.
© Reto Camenzind ARE

Liens

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/developpement-et-amenagement-du-territoire/strategie-et-planification/developpement-du-paysage.html