Interfaces multimodales

Les interfaces multimodales sont des points de convergence de plusieurs modes de transport. C’est ici que les différents moyens de transport que sont la voiture, le train, le bus, le vélo ou les offres de mobilité partagée se regroupent. Les interfaces multimodales facilitent le transfert vers un moyen de transport approprié. Avec la «Déclaration d’Emmenbrücke», la Confédération, les cantons, les villes et les communes ont affirmé le 9 septembre 2021 leur volonté de mieux coordonner le développement de l’urbanisation et des transports, et de promouvoir à cette fin des interfaces multimodales.

Les interfaces multimodales mettent en réseau les offres de transport

Environ 20% de tous les trajets pendulaires trouvent leur origine dans la ceinture des agglomérations. Ces territoires peu densément urbanisés ne bénéficient pas d’une bonne desserte par les transports publics (TP). Pour cette raison, les déplacements s’effectuent généralement avec la voiture (TIM). En raison des fortes congestions sur le réseau routier urbain et du manque de place, le réseau routier ne peut être étendu que ponctuellement. Favoriser des moyens de transport efficaces, tels les transports publics, la marche ou le vélo, va par conséquent dans la bonne direction. Des pôles d’échange bien aménagés, ou interfaces multimodales, permettent de décharger le réseau routier.

  • Les interfaces multimodales améliorent l’accès aux régions et relient la ville et la campagne. Elles permettent de changer de moyen de transport de manière simple, rapide et efficace et d’exploiter au mieux les avantages des différents moyens de transport. Lorsqu’elles sont bien planifiées, elles optimisent les espaces de transition entre les réseaux du trafic régional et du trafic local, les routes nationales et les transports publics routiers et ferroviaires.
  • Grâce aux interfaces multimodales, les voyageurs peuvent passer efficacement de la voiture aux transports publics, à la marche et au vélo. Les interfaces multimodales facilitent les coordinations entre le trafic longue distance et les transports locaux et régionaux; de courtes distances et des interfaces multimodales bien intégrées dans le paysage urbain incitent à changer de moyen de transport. Les commerces et les offres de loisirs et de services qu’elles abritent représentent une valeur ajoutée pour les voyageurs. 
  • Les interfaces multimodales accueillent souvent aussi de nouvelles offres de mobilité (p.ex. le copartage de véhicules). La multimodalité permet de combiner différents moyens de transport. L’organisation du voyage de porte à porte doit prendre place dans la réflexion. Les chaînes de déplacement multimodales peuvent être planifiées grâce aux nouveaux outils du numérique. Les informations en temps réel servent à organiser le voyage et à s’orienter rapidement sur le pôle d’échange. 

 

Contact

Office fédéral du développement territorial ARE

hub@are.admin.ch

Imprimer contact

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/verkehr-und-infrastruktur/programme-und-projekte/verkehrsdrehscheiben.html