Urbanisation qui favorise les courtes distances, l’activité physique et les rencontres

Les huit projets ont l’objectif de trouver comment planifier ou développer des secteurs d’urbanisation (quartiers, communes) qui permettent d’accomplir les tâches du quotidien en se déplaçant à pied. Cette approche porte aussi sur l’activité physique, le sport, les contacts sociaux, le contact avec la nature et la biodiversité.

Projets-modèles

Région de Frauenfeld (TG) : réhabiliter les chemins piétons grâce au savoir local

Les chemins et réseaux piétons glissent souvent au second plan dans l’aménagement du territoire. Ils assument pourtant de nombreuses fonctions et gagnent en importance avec la densification urbaine. C’est pourquoi trois communes de Frauenfeld veulent réaménager d’anciens chemins et les relier en réseaux, en s’appuyant sur le savoir vernaculaire de la population.

Hohrainli, Kloten (ZH) : densification de qualité en partant de l’espace extérieur

Partout en Suisse, les espaces non construits gagnent en importance dans les agglomérations résidentielles en raison du développement de l’urbanisation vers l’intérieur. Le projet-modèle entend faire du quartier de Hohrainli, à Kloten, un exemple pour l’avenir en montrant comment développer les espaces extérieurs avant de densifier. L’implication des habitants est à ce titre essentielle.

Terre di Pedemonte (TI) : les rues de quartier, un espace de voisinage potentiel

Dans les zones d’habitation de faible densité, les routes communales servent généralement de voies d’acheminement et de communication vers les agglomérations urbaines. Dominées par le trafic motorisé, ces surfaces d’asphalte anonymes n’invitent pas à la halte. À travers l’exemple de Verscio (TI), le projet vise à sonder la qualité des espaces routiers et, grâce à un partenariat public-privé, à proposer des solutions d’aménagement favorisant les rencontres et l’activité physique au sein du quartier.

Renforcer l’attractivité des centres urbains par la réduction de la mobilité pendulaire (BE, JU, NE et VD)

Comment réduire le trafic pendulaire quotidien dans les centres urbains ? Et comment redonner vie à l’économie locale et aux espaces publics dans ces lieux ? Les expériences de plusieurs communes pilotes du Réseau de Villes de l’Arc jurassien doivent livrer les réponses à ces questions et montrer comment renforcer l’attractivité des centres urbains.

Zones de rencontre : mieux exploiter les possibilités immédiates à Berne et Zurich

Les zones de rencontre offrent un potentiel d’optimisation, à Berne et à Zurich notamment. Pour améliorer la qualité de vie dans les villes, il est intéressant de mobiliser ce type d’espaces routiers encore peu utilisé. Les enfants jouent dans ce projet un rôle clé. Le projet se caractérise par l’interaction entre planification des transports, aménagement et culture sociétale.

Tenir compte des besoins de l’habitat et des loisirs : Stettenfeld, Riehen (BS)

Stettenfeld est la plus importante zone de développement de la commune de Riehen (BS).
Sur une surface de 18 ha, un quartier réunissant tous les atouts doit voir le jour : attrayant, familial et durable, il doit favoriser les courtes distances, ainsi que les loisirs et les rencontres. Ce quartier sera développé par étapes, sur la base d’un processus participatif et compte tenu des différents enjeux.

Milvignes Mobilise (NE): «unir durablement ses trois cœurs»

La commune fusionnée de Milvignes fait face à un problème bien connu de nombreuses autres communes et villes : l’offre des transports publics est certes bonne, mais la mobi-lité écologique rencontre un succès timide. L’intégration ciblée et la sensibilisation des personnes concernées doivent contribuer à modifier efficacement le comportement de la population en matière de mobilité.

Yverdon-les-Bains (VD) : un espace public pour tous, accessible en 5 minutes

Le projet-modèle vise à mettre à la disposition de tous les habitants de la ville des espaces extérieurs verts, agréables et accessibles en moins de cinq minutes à pied. L’objectif est d’améliorer le cadre de vie et la santé publique. En effet, la ville d’Yverdon-les-Bains (VD) est aujourd’hui en déficit d’espaces extérieurs publics attractifs et de proximité, en particulier dans les quartiers existants.

Dernière modification 15.06.2020

Début de la page

Contact

 

Office fédéral du développement territorial ARE

 

Office fédéral de l'environnement OFEV

 

Office fédéral de la santé publique OFSP

 

Office fédéral des routes OFROU

 

Office fédéral du sport OFSPO

Imprimer contact

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/developpement-et-amenagement-du-territoire/programmes-et-projets/projets-modeles-pour-un-developpement-territorial-durable/2020-2024/urbanisation-qui-favorise-les-courtes-distances-lactivite-physique-et-les-rencontres.html