Renforcer l’attractivité des centres urbains par la réduction de la mobilité pendulaire (BE, JU, NE et VD)

Comment réduire le trafic pendulaire quotidien dans les centres urbains ? Et comment redonner vie à l’économie locale et aux espaces publics dans ces lieux ? Les expériences de plusieurs communes pilotes du Réseau de Villes de l’Arc jurassien doivent livrer les réponses à ces questions et montrer comment renforcer l’attractivité des centres urbains.  

4.4 Jurabogen
Les expériences de cinq communes pilotes du réseau de villes de l’arc jurassien doivent montrer comment renforcer à nouveau l’attractivité des centres-villes.
Source : Reto Duriet

Plus de la moitié des pendulaires en Suisse se rendent au travail en voiture. Les effets négatifs sur l’environnement et la santé sont largement connus. Une étude menée en Suisse romande (2019) montre par ailleurs que le trafic pendulaire motorisé a un impact important sur les centres-villes et qu’il nuit sensiblement à l’économie locale. Les 15 villes du Réseau des Villes de l’Arc jurassien sont pleinement concernées par cette problématique.

Pour désamorcer la situation et redonner une vie nouvelle aux centres urbains, ce projet-modèle mise sur la combinaison suivante : une réduction du trafic pendulaire d’une part, un aménagement plus attrayant de l’espace public d’autre part, afin d’améliorer la qualité de résidence et de vie, mais aussi l’attractivité économique et l’image des centres.

Réduire le trafic pendulaire et redonner vie aux rues, places et centres

Pour réduire le trafic pendulaire, diverses solutions sont visées : mise en place de plans de mobilité au sein des entreprises, stratégies de domiciliation des employées, soutien des mobilités alternatives (transports publics, covoiturage) et sensibilisation des entreprises à leur impact en termes de mobilité pendulaire.

Le report du trafic sur les transports en commun crée des opportunités pour l’utilisation future de l’espace public dans les centres urbains. Dans plusieurs villes pilotes de l’Arc jurassien, des mesures d’aménagement seront ainsi expérimentées, avec pour objectif d’accompagner et d’orienter les réaménagements de certaines places ou encore d’encourager la mobilité douce.

Coordonner les approches de solutions au sein du Réseau des villes

Ce projet-modèle éclaire les interactions, à ce jour peu documentées, entre trafic pendulaire et attractivité – économique et résidentielle – des centres. Cette collaboration renforce la collaboration horizontale (entre les communes), mais aussi verticale (entre communes et cantonaux) au sein de l’Arc jurassien, considéré comme un « espace fonctionnel ». Les expériences menées au sein de ce territoire visent à formuler des approches et des solutions transposables à d’autres communes. Un guide de bonnes pratiques doit les résumer.

Dernière modification 06.08.2020

Début de la page

Contact

Réseau des Villes de l’Arc jurassien

Jacques Florey

+41 32 889 76 01

 

Imprimer contact

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/developpement-et-amenagement-du-territoire/programmes-et-projets/projets-modeles-pour-un-developpement-territorial-durable/2020-2024/urbanisation-qui-favorise-les-courtes-distances-lactivite-physique-et-les-rencontres/renforcer-lattractivite-des-centres-urbains-par-la-reduction-de-la-mobilite-pendulaire-be-ju-ne-et-vd.html