Energies renouvelables

L’utilisation de l’énergie issue de sources renouvelables est l’un des défis majeurs du XXIe siècle. En Suisse, 80% environ des besoins en énergie sont couverts par des sources non renouvelables, ce qui pèse fortement sur l’environnement et sur le climat. Une politique énergétique durable requiert d’augmenter l’efficacité énergétique et de développer les énergies renouvelables. Trois des projets-modèles soutenus avaient pour but d’encourager les énergies renouvelables.

En raison de la croissance de la population et de l'économie et de nouvelles utilisations, la consommation d'énergie a plus que quintuplé depuis 1950. La consommation en particulier de combustibles et de carburants, d'électricité et de gaz naturel a sensiblement augmenté. Le thème de l'énergie durable n'a toutefois pas attendu la décision du Conseil fédéral de sortir du nucléaire pour être d'actualité dans la société et en politique. Parmi les objectifs premiers de la politique énergétique durable figurent, du côté de la consommation, l'optimisation de l'efficacité énergétique et, du côté de la production, le développement des énergies renouvelables. Avec l'énergie hydraulique, la Suisse possède une source d'énergie renouvelable importante forte d'une longue tradition. Les autres sources d'énergie renouvelables, comme le soleil, le bois, la biomasse, le vent, la géothermie et la chaleur ambiante contribuent elles aussi de plus en plus à l'approvisionnement énergétique du pays. Selon les régions, l'une ou l'autre ressource peut être importante. Etant donné que les énergies renouvelables sont, par nature, le plus souvent liées à un lieu, celles-ci doivent être planifiées et encouragées de manière ciblée non seulement au niveau national, mais aussi et surtout au niveau régional. C'est précisément l'approche qui a été soutenue dans le cadre des projets-modèles qui se sont intéressés aux énergies renouvelables.

Les trois projets avaient pour objectif d'utiliser les sources d'énergie renouvelables disponibles dans la région et, dès lors, d'encourager la production d'énergie durable. Les enseignements, les expériences et les méthodes utilisées par ces projets-modèles peuvent également servir à d'autres régions dans lesquelles la source d'énergie renouvelable en question est disponible, et contribuer ainsi à un approvisionnement énergétique durable.

Le Val Müstair a vérifié s’il est possible de produire du courant vert à partir de purin dans une installation de biogaz.

Installation de production de biogaz dans le Val Müstair

La fermentation du lisier et du fumier des bovins des quelque 40 exploitations agricoles du Val Müstair permettrait d’assurer l’approvisionnement énergétique de toute la vallée.

Le bois des pâturages boisés neuchâtelois peut servir de source d’énergie renouvelable.<br />

Le potentiel du bois-énergie en pâturage boisé dans le canton de Neuchâtel

Le potentiel bois-énergie des pâturages boisés du canton de Neuchâtel est considérable. Un projet-pilote a étudié comment il est possible de rentabiliser les coupes de bois. La méthode élaborée à cette fin peut aussi être transposée à d’autres régions.

La région de la vallée de Conches vise une production et une alimentation énergétique durable.

Région de l’énergie  de la vallée de Conches

La région de Conches ambitionne de devenir la première «Région de l’énergie» des Alpes. Pour atteindre cet objectif, elle encourage la production locale et décentralisée d’énergies durables.

Contact

Office fédéral du développement territorial ARE

+41 58 462 40 64

3003 Berne

 

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO

3003 Bern

+41 58 462 28 73

 

Office fédéral de l'environnement OFEV

3003 Berne

+41 58 462 93 11

 

Office fédéral de l'agriculture OFAG

3003 Berne

+41 58 462 25 11

Imprimer contact

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/developpement-et-amenagement-du-territoire/programmes-et-projets/projets-modeles-pour-un-developpement-territorial-durable/projets-modeles-pour-un-developpement-territorial-durable-2007-2/energies-renouvelables.html