Zones de rencontre : mieux exploiter les possibilités immédiates à Berne et Zurich

Les zones de rencontre offrent un potentiel d’optimisation, à Berne et à Zurich notamment. Pour améliorer la qualité de vie dans les villes, il est intéressant de mobiliser ce type d’espaces routiers encore peu utilisé. Les enfants jouent dans ce projet un rôle clé. Le projet se caractérise par l’interaction entre planification des transports, aménagement et culture sociétale.  

4.5 begegungszone-bern-zuerich
Pour accroître la qualité de vie dans les villes, il est intéressant d’insuffler un dynamisme à la rue, un espace jusqu’ici peu utilisé comme lieu de rencontre. Les enfants jouent ici un rôle clé.
Source : Atelier OLGa

De nombreuses zones dits de rencontre n’en ont que le nom. La vitesse y est certes réduite à 20 km/h, mais la population ne s’approprie pas l’espace et on n’y voit pas d’enfants jouer. Le projet-modèle des villes partenaires de Berne et Zurich entend intervenir sur ces lieux et exploiter le potentiel des espaces existants afin de créer une vie de quartier et d’encourager les activités physiques au quotidien. L’espace public situé juste hors des habitations est également déterminant pour favoriser le vélo et la marche comme éléments de base de la mobilité.

Les enfants, catalysateur pour donner vie à l’espace de la rue

Les responsables de projet Mobilité piétonne Suisse et Pro Juventute prévoient diverses interventions participatives, créatives, écologiques et socioculturelles sur une sélection de zones de rencontre. Le suivi de ces actions est assuré par le bureau d’architectes OLGa. L’espace de la rue peut être animé à titre temporaire ou permanent, favoriser les échanges sociaux et être modelé par les habitants. L’identification à un espace s’accroît aussi lorsque ses habitants peuvent s’approprier l’environnement immédiat de façon visible, par exemple en le meublant ou en y posant des plantes. Par ailleurs, la végétalisation est importante dans des villes où la chaleur se fait trop sentir.

Les enfants sont au centre de ces actions. Aujourd’hui, la plupart ne peuvent guère jouer dehors et bouger en toute simplicité. En même temps, ils sont les catalysateurs qui aident à donner vie à l’espace de la rue et à faciliter les liens intergénérationnels. La vision du projet-modèle est celle de la « ville à jouer », dans laquelle jeunes et aînés se meuvent librement et sans risque.

Nouvel outil de planification des zones de rencontre

Les zones de rencontre ont été abordées jusqu’ici dans leur dimension tranport mais peu dans le lien entre aménagement et lieu de vie et de leur importance en temps qu’espaces publics. Le projet est novateur dans son aspect transdisciplinaire, car il associe sous une nouvelle forme la planification des transports, l’aménagement et la culture sociétale.
Ces interventions créent une dynamique de l’espace social qui se poursuit au-delà du projet. Le processus et ses résultats seront évalués par la Haute école spécialisée bernoise et donneront lieu à un guide de processus et de design. D’autres villes ou quartiers pourront ainsi profiter de ce nouvel outil de planification doté de conseils concrets. 

Dernière modification 07.04.2020

Début de la page

Contact

Fussverkehr Schweiz, Fachverband der FussgängerInnen

Jenny Leuba

+41 43 488 40 33

 

Imprimer contact

https://www.are.admin.ch/content/are/fr/home/raumentwicklung-und-raumplanung/programme-und-projekte/modellvorhaben-nachhaltige-raumentwicklung/modellvorhaben/siedlungen-die-kurze-wege-bewegung-und-begegnung-foerdern/begegnungszonenpotenzialevorderhaustuerbessernutzeninbernundzuerich.html